Frédérique Vidal débloque 40 millions d’euros pour la lutte contre la résistance aux antibiotiques

La ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche Dominique Vidal a annoncé le déblocage de 40 millions d’euros pour la lutte contre la résistance aux antibiotiques, lors d’un colloque interministériel. L’argent servira à financer un programme coordonné par l’Inserm (Institut national de la santé et de la recherche médicale), chargé de « comprendre les mécanismes d’apparition et de diffusion des résistances et découvrir de nouvelles cibles thérapeutiques » selon la ministre.

La France est le sixième pays européen le plus affecté par la résistance aux antibiotiques avec 125 000 infections et 5 500 morts par an. En 2002 la première grande campagne de lutte contre la surconsommation d’antibiotiques arborait le slogan  « Les antibiotiques, c’est pas automatique ». Aujourd’hui Agnès Buzyn dévoile le nouveau : « ils sont précieux, utilisons-les mieux ».