Euro 2016 : les Français vont en profiter !

A moins de cent jours de l’Euro 2016, la température grimpe chez les spectateurs. Près de deux millions de billets ont déjà été vendus. Mais cet événement n’est pas uniquement l’occasion de voir les meilleurs joueurs européens s’affronter autour du ballon rond. C’est aussi une aubaine économique pour la plupart des villes-hôtes.

Les Français sont prêts à fêter l’Euro 2016 en juin. Alors qu’ils sont déjà 32 % à jouer au ballon rond, ils seront plus de deux millions dans les stades. Mais pas uniquement. Chacun a sa propre façon de vivre cet événement, que ce soit dans les fan-zones ou assis tranquillement chez lui, la pizza encore chaude dans la main.


Selon l’étude commandée par l’UEFA, les retombées économiques estimées sont impressionnantes : la France pourrait tirer de cet événement 1, 2 milliards d’euros de recettes. Si on prend en compte les spectateurs français, on peut s’attendre à 842 millions d’euros de dépenses dans les stades. Un chiffre qui s’élève à 352 millions d’euros dans les fan-zones, où sont attendus 6,5 millions de spectateurs. Chaque ville-hôte profitera de ces belles retombées économiques.

Même si les bénéfices sont importants, il faut se rappeler que 1, 7 milliards d’euros ont été investis pour la rénovation ou la construction des stades. Reste donc à voir si les prévisions de l’UEFA tombent juste, d’autant que les chiffres ne prennent pas en compte l’impact des attentats de novembre 2015.

Margaux Dubieilh