Le scroll du jour : les grèves du 9 mars

Grève générale ! Après plusieurs semaines de mobilisation active sur les réseaux sociaux, la contestation contre le projet de loi Travail de Myriam El Khomri descend ce mercredi dans la rue. Blocus des lycées, perturbation des transports, et manifestations. Le point sur une journée agitée.

 

On en parle depuis des semaines. Des jours que l’on s’écharpe sur le sujet, le fameux projet de loi Travail de Myriam El Khomri. Aujourd’hui, les mécontents descendent dans la rue. Pour ceux qui n’ont pas suivi, ou rien compris, petit rappel.

 

En soit, le plafonnement des indemnités prud’homales, les règles encadrant les licenciements économiques et le renforcement du pouvoir de décision de l’employeur sur l’augmentation de la durée hebdomadaire du travail dérangent. Dérangent qui ? Principalement les organisations de jeunesse étudiante et les syndicats salariés qui ont appelé a manifester aujourd’hui. Partout en France. Et pas uniquement en métropole, comme le montre Le Figaro dans une carte interactive.

 

 

Ce matin, de nombreux lycéens ont bloqué les portes d’entrée de leur lycée. A Nation, dans le XI ème arrondissement de Paris, ils étaient une petite centaine à se rassembler seulement. Seulement car la pluie était aussi au rendez-vous. Un temps de chien qui en a decouragé plus d’un. En fin de matinée, de nombreux blocus étaient démantelés, faute de participants « A 11 heures, 90 lycées faisaient l’objet d’un blocage, total ou filtrant », indique le ministère de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche . C’est peu comparé aux 2500 lycées que compte le pays, souligne Les Echos.

Mobilisation contre la #LoiTravail > Au moins neuf lycées bloqués à #Paris >> https://t.co/t7LxRUnIpG pic.twitter.com/hDkWtb2jDo

— iTELE (@itele) 9 Mars 2016

 

Pour une fois, la pluie est du côté de François Hollande … Le Monde s’est moqué du président en relayant les tweets de nombreux internautes. Un peu d’humour ne fait jamais de mal.

 

François Hollande est-il un dieu de la pluie ?
https://t.co/dqH33zOo52 via @big_browser #Greve9Mars pic.twitter.com/9xuw3YFSak

— Le Monde (@lemondefr) 9 Mars 2016

 

Egalement au rendez vous, les cheminots. La SNCF était en grève aujourd’hui, répondant à l’appel de la CGT, l’Unsa, SUD et la CFDT, avec un taux de gréviste de l’ordre de 35%. Un mouvement de protestation non pas contre la loi travail, mais contre le projet « décret socle » qui prévoit la modification des règles communes de l’entreprise ferroviaire par le gouvernement ( horaires, jours de repos, temps de récupération la nuit etc)

 


Grève SNCF : quelles sont les revendications des cheminots ?

 

 

Et pour beaucoup, c’etait donc la galère ce matin dans les transports : un train sur trois sur le niveau régional et national. En Île-de-France, le RER B et C a connu d’importantes perturbations. Conséquences : des bouchons monstres. 330 kilomètres ce matin, rien que pour la région parisienne.

Jour de grève : la galère dans les transports. Le point sur cette journée ►
https://t.co/Pp66FkaUxI
pic.twitter.com/HzDGPCCPB5

— France Inter (@franceinter) 9 Mars 2016

 

Une nouvelle qui n’a pas du réjouir les candidats au concours de l’agregation, maintenue ce mercredi malgré les difficultés prévues dans les transports. Un concours qui ne tolère aucun retard, et qui devrait voir de nombreux candidats malheureux éliminés, explique Le Monde.

 

En début d’après midi, le gros de la fronde a débuté. A 12h30, à l’initiative des syndicats régionaux Ile-de-France CGT, FO, FSU et Solidaires et des organisations étudiantes et lycéennes, des milliers de manifestants se réunissent devant le Medef à Paris avant de rejoindre la Place de la République, où ils sont près de 10 000 selon Libération, à manifester contre le projet de loi travail. Le cortège s’est ensuite dirigé jusqu’à la Place de la Nation.

En prévision de la manif, le siège du Medef est barricadé.
#9mars pic.twitter.com/VwjrgyjqRs

— Dan Israel (@dan_mdpt) 9 Mars 2016

Republique
pic.twitter.com/czUeruUobK

— Luc Peillon (@l_peillon) 9 Mars 2016

À l’arrivée pic.twitter.com/5qihFVF0qu

— Frantz Durupt (@peultier) 9 Mars 2016

Le PS et le Code du travail pic.twitter.com/hpggCw3fbO

— SylvainMouillard (@SMouillard) 9 Mars 2016

 

La province n’est pas en reste, avec près de 3000 manifestants à Rennes,  3000 à Lille et 5000 à Marseille. En tout, c’est près 250 manifestations organisées partout en France.


Loi travail : dix manifestations, dix villes par libezap

Suite à la forte mobilisation de la journée, l’UNEF a annoncé une  nouvelle journée d’action dans les universités jeudi 17 mars pour manifester contre la loi Travail. Le syndicat étudiant a estimé à 80000 le nombre de manifestants à Paris. Selon Caroline Haas, à l’origine de la pétition contre la loi de travail, ce nombre s’élèverait à 500000 dans toute la France.

Valentin Breuil