Pas de mariage pour Alstom et Siemens

La Commission européenne va s’opposer au projet de fusion entre le français Alstom et l’allemand Siemens dans le secteur du ferroviaire. Le ministre des finances, Bruno le Maire, a annoncé ce matin que la commissaire européenne à la concurrence, Margrethe Vestager, poserait son veto au mariage entre les deux grandes entreprises européennes.

Bruno le Maire s’est insurgé face à cette décision. Ce matin il a dénoncé une « erreur économique » qui « va servir les intérêts de la Chine« . La Commission européenne se repose quant à elle sur la nécessité d’une libre concurrence : « nous permettrons toujours une concurrence équitable pour les entreprises et, en fin de compte, pour les consommateurs » avançait son président, Jean-Claude Juncker, mardi.

Source : AFP