Affaire Vincent Lambert : le dépaysement de la procédure rejeté

La cour administrative d’appel de Nancy a, selon l’AFP, rejeté mercredi la demande de dépaysement déposée par les parents de Vincent Lambert, 42 ans, dans un état végétatif depuis dix ans. Sa famille refuse l’arrêt de ses soins et critique la « partialité et le parti pris » du tribunal administratif de Châlons-en-Champagne (Marne), en charge du mandat d’expertise sur l’état de santé de Vincent Lambert. Les experts mandatés avaient conclu, le 18 novembre dernier, à un « état végétatif chronique irréversible », ce que conteste sa famille. Cette dernière demande « une véritable évaluation » et le recours à des spécialistes de l’état végétatif chronique.

Source : AFP