La demande de remise en liberté de Carlos Ghosn rejetée

Le tribunal de Tokyo a annoncé ce mercredi qu’il rejetait la demande de fin de détention effectuée par les avocats de Carlos Ghosn. Le PDG de Renault avait sollicité sa libération, par ses représentants, mardi. Sans emphase, le tribunal de la capitale japonaise a publié un communiqué faisant état de ce rejet, rapporte l’AFP. « La requête pour annuler la détention a été annulée le 9 janvier », se sont contentés de déclarer les magistrats nippons.

Carlos Ghosn avait été mis en examen le 10 décembre pour dissimulation de revenus aux autorités boursières. Il pourrait en plus être inculpé pour abus de confiance vendredi, date à laquelle sa garde à vue doit prendre fin.

Le PDG de Renault avait été arrêté le 19 novembre pour des soupçons de malversations financières dans le cadre de ses activités chez Nissan.

Crédit photo : © École polytechnique – J.Barande