[DOSSIER] Ça Cartoon à Bordeaux !

Bordeaux accueille pour la première fois le Cartoon Movie. Une manifestation qui témoigne de la vitalité du secteur du film d’animation et du numérique en Nouvelle Aquitaine. 

Bordeaux place ses pions sur l’échiquier du film d’animation. Et réalise un coup de maître. Pour la première fois depuis la création du Cartoon Movie en 1999, la ville accueille le grand rassemblement des investisseurs et des producteurs de film d’animation. 850 participants de 39 pays étaient présent à la grand messe du Carton hier jeudi 9 avril au Palais des Congrès.

Attractivité bordelaise. 

Exit ville des Lumières, bonjour Bordeaux qui, l’espace de quelques heures, devient la capitale européenne du film d’animation. Une distinction méritée, selon Annick Maes, organisatrice de la 19ème édition du Cartoon Movie : « La ville de Bordeaux a été choisie pour la vitalité de son économie numérique qui est en pleine expansion, pour la qualité de son Palais des congrès et pour le dynamisme d’une métropole qui allie patrimoine historique, modernité et ville verte à dimension humaine »explique-t-elle.

Une suite logique pour Virginie Calmels, vice-présidente de Bordeaux Métropole et adjointe au maire de Bordeaux en charge du développement économique, de l’emploi et de la croissance durable, qui se félicite « Bordeaux Métropole affirme son ambition sur les industries créatives numériques et souhaite accompagner le développement de cet écosystème foisonnant : déjà plus de 5000 emplois sur le territoire métropolitain, avec une croissance de +20 % entre 2009 et 2015 « .

Un territoire fertile. 

Esmi, 3iS, Estei, ECV … Autant d’acronymes barbares qui feront hausser un sourcil aux néophytes. Mais qui témoignent de la vitalité du film d’animation à Bordeaux ; puisqu’abondent les écoles proposant des parcours « Film d’animation ». De quoi constituer un vivier fertile et créatif aux boites de production implantées en Gironde, notamment Marmitafilms, Les Films du Poisson Rouge, Schmuby Production et I Can Fly.

Mais si la ville de Bordeaux joue à domicile, elle peut en revanche compter sur un soutien de taille : le Pôle Image Magelis, installé à Angoulême et partenaire du Cartoon Movie 2017. Le pôle de développement économique de la filière image et de l’audiovisuel numérique est en effet le 1er fond d’aide français à l’animation. En accueillant le Cartoon Movie, Bordeaux pourrait bien crever l’écran et s’affirmer de manière pérenne comme la nouvelle capitale européenne du film d’animation. Affaire à suivre.

ImprimaturWeb vous propose un aperçu de l’animation à Bordeaux, à travers plusieurs articles :