Sam’s : rap de vie

Après dix ans de carrière dans le rap, Sam’s, originaire de la région bordelaise, prépare un nouvel album qui sortira d’ici l’été 2017. Le rappeur est également à l’affiche du film Patients avec Grand Corps Malade, en salle le 1er mars. Rencontre avec un artiste multi-talents et autodidacte.

©Booska-P

Tu atteins aujourd’hui plus de 100 000 vues par vidéo sur Youtube. Quand tu as démarré dans le rap, est-ce que tu t’imaginais en arriver là ?
Pas du tout, j’étais loin d’imaginer tout ça. C’est à 13 ans que j’ai fondé mon premier groupe, « Le Square ». À cet âge-là, tu ne te poses pas de questions et je voulais plutôt faire du foot, mais ça ne s’est pas passé comme ça.

Faire carrière dans le rap aujourd’hui, c’est très compliqué, très peu parviennent à percer.  Est-ce que tu dirais que ta rencontre avec Youssoupha a été un point de départ ?
C’est un point de départ oui, mais je dirais qu’avant j’avais quand même l’espoir de faire quelque chose dans la musique. Ma carrière a vraiment débuté quand des producteurs qui m’ont repéré. J’ai fait la première partie de l’Independance Tour en 2005 avec Sinik, Tandem et L’Skadrile. Une vidéo a circulé et Philo est tombé dessus. On a été mis en contact, puis on s’est vu et il m’a expliqué qu’il s’occupait de Youssoupha. Ils m’ont fait venir poser un morceau et tout s’est enclenché à partir de là.

Tu es connu pour avoir plusieurs influences musicales que tu puises dans ta vie quotidienne et tes différentes passions : la littérature, ou encore le cinéma. Comment définirais-tu ton rap aujourd’hui ?  
Il y a ceux qui font du rap de rue, moi je fais du « rap de vie ». Je n’aime pas rentrer dans les cases et faire du rap « conscient » ou pas. J’ai pas vraiment d’influences principales, j’écoute et je m’inspire de tout ce qui m’entoure.

Certains thèmes t’inspirent particulièrement et reviennent souvent dans tes chansons comme la religion, la rue et le football ?
Il y a ces thèmes-là, mais après je n’ai pas de thème de prédilection. J’écris comme ça me vient. On va dire que ce sont des thèmes récurrents, mais je peux très bien partir dans l’introspection ou dans des trucs beaucoup plus légers ou ouverts. Je voulais parler de mon parcours dans le foot, et je l’ai fait dans une chanson F.F.F.

À côté de la musique, quels sont tes autres projets ?
En ce moment je suis surtout sur un court métrage, et je fais la promo du film Patients en parallèle de mes enregistrements studio pour mon nouvel album. J’ai envie de faire plein de choses et je prends tout ce qui vient, dans la musique ou le cinéma.

Propos recueillis par Laura Brunet

Pour en savoir plus, lire l’article sur Sam’s dans le #699 d’Imprimatur.