Le Scroll du jour : l’avocat de Salah Abdeslam

Après quatre mois de cavale, Salah Abdelsam a été arrêté vendredi en Belgique. Inculpé de « meurtres terroristes et participation aux activités d’un groupe terroriste », il sera défendu par Sven Mary

« Procédurier », « avocat des crapules », « tête brûlé »… Pour parler de Sven Mary, l’avocat du terroriste Salah Abdelsam, l’Obs égraine les qualificatifs. Deux jours après avoir accepté de défendre l’homme le plus recherché d’Europe, le pénaliste est au coeur de tous les médias.

 

Sven Mary a la gueule de l’emploi. Crâne lisse, regard sévère, c’est un juriste tenace qui ne lâche jamais l’affaire.  C’est un « adepte des procès de rupture », prêt à « prendre des claques mais aussi en donner », explique le Monde.   Des gifles qu’il a déjà commencé à distribuer en annonçant une plainte contre le parquet de Paris pour « violation du secret de l’instruction ». TV5Monde  titre sur l’autre droite qu’il a envoyé à l’Etat Français : « Sven Lary, l’avocat d’Abdeslam inflexible devant la France ». Pourquoi ? Parce que le conseil refuse  l’extradition de son client. Tous les médias, d’ailleurs, écrivent littéralement la même chose : pour le pénaliste, « la meilleur défense, c’est l’attaque ». Ultra procédurier, il a conservé, pour Valeurs Actuelles, « la volonté de se porter vers l’avant ». Un vestige de son passé de sportif : Sven Mary a joué dans le prestigieux club de football bruxellois d’Anderlecht. 

L’un des meilleurs avocats de Belgique

En plus de sa combativité, Sven Mary peut s’appuyer sur sa longue expérience. Il a l’habitude des affaires difficiles.  Ces faits d’armes ? Défendre Miche Lelièvre, l’homme à tout faire de Marc Dutroux ou encore Fouad Belkacem, le chef du groupuscule djihadiste Sharia4Belgium.  De quoi en faire,  pour une bonne autre partie de la presse « l’avocat des crapules. » Valeurs Actuelles , toujours dans la mesure, titre même « L’avocat du Diable ».  

Mais derrière les titres accrocheurs se cachent souvent les mêmes informations. Basé sur les dépêches de l’AFP, les très nombreux portraits décrivant Sven Mary mettent toujours en avant les mêmes affaires.

France Tv Info s‘attarde elles sur d’autres affaires, moins médiatisées mais pourtant tout aussi importante. Celui qui, selon le Capitale, est un des meilleurs avocats de Bruxelles c’est illustré dans l’affaire Fortis. Il peut donc se vanter d’avoir été à l’origine de la démission d’un gouvernement. Il s’est aussi illustré défendant plusieurs grands bandits dans l’affaire Habran, ou les chefs d’accusations regroupaient « pêle-mêle, huit assassinats, une liste de braquages aussi longue qu’un jour sans pain et de multiples infractions mineures … » Une particularité citée  par le Point, qui en fait le  « spécialiste du grand banditisme ». 

L’affaire de sa vie

Qui a demandé à Sven Mary de défendre l’ennemi public numéro 1 ? « L’affaire n’est pas très claire », explique FranceTvInfo. Déjà contacté en janvier, il aurait été relancé par un « proche » de l’accusé suite à son arrestation. Les motivations du pénaliste sont par contre évidente. Il déclare à La Libre Belgique, il déclare que « Les attentats parisiens m’ont révulsé »  mais insiste aussi sur l’importe d’un procès équitable, même pour les plus grands bandits. Son mandat « est de défendre les personnes qui me demandent de le faire » : défendre Salah Abdelsam est donc, pour lui, un devoir.

Depuis deux jours, les articles sur Sven Mary se multiplie, souvent sans grande originalité.
Depuis deux jours, les articles sur Sven Mary se multiplie, souvent sans grande originalité.

Même si Sven Mary est particulièrement attaché à la défense de l’Etat de droit, il s’offre aussi un formidable coup de pub et il n’y a que le Point pour insister qu’il clame « à qui veut bien l’entendre » que c’est « le dossier de sa vie ».

Clément Pouré